Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

LE PARTI POLITIQUE M.I.M N'EST PAS L'ASSOCIATION M.I.M !!!

LE PARTI POLITIQUE M.I.M N'EST PAS L'ASSOCIATION M.I.M !!!

   On se demande si nos chers (ères) journalistes martiniquais savent lire.

    Le jugement du Tribunal administratif, en page 4, indique pourtant clairement que c'est l'Association (de loi 1901) MIM (Mouvement Indépendantiste Martiniquais) qui a été dissoute. Cette association n'existe que depuis....octobre 2004 alors que le Parti politique MIM, lui, existe depuis...1978. Ce jugement, qui n'est pas rédigé en créole et est donc tout à fait lisible, précise que l'association a été créée "en soutien" au parti politique.
   Pourquoi cette association a-t-elle été créée en plus du parti (et longtemps après) ?
   Parce qu'à compter des années 2000, une loi avait été votée par le parlement français qui entrainait le versement de subventions aux partis politiques. Le contrôle des fonds publics exigeait donc la création de cette structure. Pour plus de précision, il faut savoir que chaque voix rapport 1,42 euros aux parti à partir d'un certain pourcentage.
   Bref, clamer urbi et orbi, comme le font les médias martiniquais depuis deux jours que le MIM a été dissous, sans jamais préciser qu'il s'agit de l'association et non du parti politique, relève soit de la manipulation grossière (au service du PPM et d'autres) soit de la désinvolture soit de l'abrutissement...
Image: 

Connexion utilisateur

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.

Pages