Accueil

LE MEURTRIER D'UN "ABORIGENE" DISCULPE

Man cleared over Aborigine death

La victime, {{Cameron Doomadgee}} est décédée en 2004 dans les locaux de la police.
Cameron Doomadgee avait été arrêté pour ivresse sur la place publique et injures à agents.


Il a fallu à peine trois heures au jury pour disculper le brigadier Chris Hurley du crime d'homicide involontaire ou d'agression de la victime.

Pourtant la victime âgée de 36 ans s'est retrouvée avec le foie brisé en deux et une hémorragie interne qui lui a été fatale.

Et ce dans les locaux de la police australienne.

Le brigadier Hurley a reconnu qu'il était bien à l'origine de la blessure. Mais il a expliqué qu'il avait trébuché et était tombé sur la victime.

Au fait qui était soûl ?

Le génocide continue, dans l'indifférence.

{{Carine Gendrey}}