Accueil

Le Béké Bernard Hayot se permet d'insulter les élus du peuple martiniquais

Le Béké Bernard Hayot se permet d'insulter les élus du peuple martiniquais

   La déliquescence mentale a atteint un tel niveau dans les pseudo-élites de couleur de la Martinique que le chef des békés prédateurs, Bernard HAYOT, peut allègrement se permettre d'insulter notre pays et ceux que le peuple a démocratiquement élus pour le diriger. Il va même jusqu'à classer les dernières colonies françaises, baptisées "l'Outremer", quant à leur gestion, trouvant que celle de la Martinique est la plus catastrophique avec celle de la Polynésie.

   Normalement, une déclaration aussi scandaleuse provenant d'un descendant d'esclavagistes qui a bénéficié du travail gratuit de nos ancêtres pendant trois siècles, aurait dû avoir provoqué une levée de boucliers. Dans n'importe quel autre pays, ce chef de l'économie de comptoir, ce profiteur des 40% des fonctionnaires, aurait eu à subir un boycott de ses magasins non pas d'import/export, mais d'import/import.

   Or, rien de tout cela !

   Silence radio du côté de nos politiques. Bouche cousue chez nos diplômés. Echos feutrés chez nos journalistes. Oreilles obturées chez nos religieux. Tout va bien dans le meilleur des mondes, madame la Marquise ! Il n'y a guère que dans le peuple, dans le petit peuple, chez les sans-grades, les non-diplômés, les exclus que l'on peut entendre la seule réponse valable au grand manitou de la "profitation" :

   __Ay koké manman'w, Bétjé-a !...

Image: