Accueil

L'ancien directeur CEREGMIA nommé directeur-adjoint du FMI

L'ancien directeur CEREGMIA nommé directeur-adjoint du FMI

   La nouvelle a fait la une des médias économiques internationaux, mais ne sera relayée par la presse mainstream qu'en ce tout premier jour du mois d'avril : l'ancien directeur du CEREGMIA (groupe de recherches de l'université insulaire), économiste de renommée mondiale, plusieurs fois nobélisable, a été nommé directeur-adjoint du FMI.

   Pour nous autres, pauvres mortels, dont les connaissances s'arrêtent aux frontières du "petit rien élipsoïdal" qu'est la Martinique, il convient de savoir que ces trois lettres majestueuses signifient : Fond Monétaire International. En gros, il s'agit d'une institution chargée de veiller à la bonne santé financière et économique des états non-communistes (la quasi-totalité des pays de la planète aujourd'hui). Le FMI peut les rappeler à l'ordre en cas de gabegie ou de trop grandes dépenses d'ordre social et leur imposer des plans de restructuration de leurs dettes puisqu'il lui arrive de leur prêter aussi de l'argent. Bref, le FMI est le gendarme financier mondial !
   On comprend donc que sa direction (rappelons que DSK en fut le chef jusqu'à ce que ses pulsions l'amènent à chevaucher une femme de chambre dans un hôtel new-yorkais), cherchant un remplaçant pour son directeur-adjoint atteint par l'âge de la retraite, ait choisi, après avoir fait un large tour du monde des candidats potentiels, l'ancien chef du CEREGMIA réputé pour sa compétence et surtout son intégrité sans faille.
   Toutefois, l'heureux élu ne pourra prendre ses fonctions à Washington que lorsque l'infâme justice coloniale française aura levé les 7 inculpations ("mises en examen" dit-on en langage politiquement et juridiquement correct) qui pèsent sur sa personne et ses principaux collaborateurs..

Pages