Accueil

LA REUNION, CHAMPIONNE DU MONDE DE L’ANANAS

LA REUNION, CHAMPIONNE DU MONDE DE L’ANANAS

La reine Victoria n’était sans doute pas aussi parfumée que le fruit lui même, mais ses répétitives envies de ce produit réunionnais, considéré comme le meilleur ananas au monde, lui a permis de le baptiser à son nom.

Quel honneur pour la “reine” quand on sait que l’ananas figure sur une peinture au Victoria and Albert Museum de Londres, après que le roi Charles II en ai prit un entre ses mains, l’événement fut jugé “important” au 17ème siècle. Mais pas aussi important que son origine apparement...Les premiers cultivateurs sont Incas, mayas ou encore aztecs. Mais c’est encore un certain Christophe Colomb qui revient comme découvreur de “ l’ananasmérique “

Un fort potentiel

Riche en fibre et en vitamine il se compose d’enzymes ayant la particularité de faciliter la digestion de poissons et de viandes. Avec ses notes acidulées et douces, l’ananas s’intègre parfaitement dans des recettes à base de fruits exotiques et/ou hivernaux tels kiwis, oranges, bananes, citrons verts, s’agrémente avec des épices (gingembre), des herbes aromatiques (coriandre, citronnelle), du miel, du lait de coco, tout le fer de la cour bourbonnaise.

Cultiver la reine

Cultiver l’ananas est un travail rigoureux couplé d’une science propre à ce fruit. Sa période de développement varie selon l’altitude où elle est cultivée. Plus la culture se situe en hauteur, plus son temps de croissance augmente. Situé dans les hauts de Saint Paul, Sébastien Legoff cultive avec passion et biologiquement l’ananas victoria tant apprécié de par le monde.

“Je cultive l’ananas de façon biologique depuis 2015 dans une logique saisonnière. Je n’utilise aucune hormone de fructification, de façon à obtenir un produit de qualité et de saison.”

Nous vous rappelons que les hormones de fructification utilisées dans la majorité des cultures, permet d’obtenir des fruits toute l’année. De son côté, cet ancien technicien de la chambre d’agriculture ne va en aucun cas à l’encontre de dame Nature.

“Pendant la saison des pluies, la culture de légumes reste très compliquée, du coup, j’adapte mes cultures en fonction du temps et, en ce moment, c’est l’ananas.”

La meilleure façon d'apprécier sa royale qualité est certainement d’y goûter! Vous souhaitez commander directement du champs ? Envoyez votre commande à Sébastien sur https://emadis-shop.fr

 

Pages