Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

La Résistance armée contre Israël proclame son existence

La Résistance armée contre Israël proclame son existence

28 partis, groupes et institutions soudanais ont annoncé la formation d’un front de résistance populaire contre la normalisation des relations avec le régime sioniste, soulignant que la normalisation des relations avec Israël était un piège dans lequel le gouvernement de transition du Soudan a été pris par inadvertance ajoutant qu’une telle décision n’apportera rien d’autre que le pillage des ressources pour ce pays.

Les partis politiques, les institutions de la société civile, les médias et les groupes de jeunes et d’érudits au Soudan ont annoncé ce samedi 7 novembre la création de la « Campagne populaire soudanaise contre la normalisation des relations avec Israël ».

Selon l’agence de presse turque Anadolu, 28 partis, groupes et organisations au Soudan ont signé aujourd’hui la charte « Campagne populaire soudanaise contre la normalisation des relations avec Israël ».

Le ministère soudanais des Affaires étrangères a annoncé le 23 octobre que le gouvernement de transition avait accepté de normaliser les relations avec Israël. Le Soudan est le cinquième pays après l’Égypte en 1979, la Jordanie en 1994, les Émirats arabes unis et Bahreïn en 2020 à faire un compromis avec le régime sioniste.

Cela intervient alors que l’inimitié du Soudan avec le régime sioniste faisait partie intégrante de la nature politique et nationale du pays, au point que le régime sioniste fournissait des armements et une formation aux forces sud-soudanaises pour faire sécession du Soudan. En effet Israël était impliqué dans la sécession du sud du Soudan.

 

Commentaires

Firmin G. | 09/11/2020 - 16:31 :
Enfin, des résistants au plan sordide des Yankees consistant à sacrifier le peuple palestinien qui n'est aucunement responsable de l'Holocauste !
Michel P. | 10/11/2020 - 21:21 :
1) Les soudanais du sud n'en sont pas responsables non plus, ni Israël d'ailleurs. 2) En 1947, l'ONU a proposé la création d'un Etat palestinien qui fut refusé par les représentants des intéressés, au profit de la guerre. 3) Depuis, le complexe militaro-industriel s'en est mis plein les fouilles.
Michel P. | 10/11/2020 - 16:20 :
1) Sous les deux présidences Obama/Biden, les Etats-Unis ont continuellement été en guerre. A leur différence, Trump n'a engagé aucun nouveau conflit, voulant rapatrier les "boys" comme il dit. Cette attitude lui vaut l'opposition du Pentagone. 2) Trump cherche à baisser la pression entre les pays qui se disent musulmans et Israël. C'est une mauvaise chose pour l'industrie militaire. Pour elle, il vaut mieux entretenir les conflits, jusqu'au Soudan. 3) La normalisation des rapports signifie la paix pour des gens qui en ont bien besoin. Même si ça paraît abstrait pour l'Europe et les Antilles dont la quasi totalité des habitants n'ont jamais mis les pieds au Soudan ni même connu la guerre. 4) Bien sûr, cela n'ôte rien au caractère grossier, volontiers misogyne et raciste de Trump. Mais sa présidence à la tête des Etats-Unis n'en demeure pas moins l'une des plus pacifiques depuis longtemps.

Connexion utilisateur

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.

Pages