Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

La NASA révèle une photo époustouflante de la Station spatiale internationale passant devant le Soleil

Par Michael Wing
La NASA révèle une photo époustouflante de la Station spatiale internationale passant devant le Soleil

L’objectif photographique de Rainee Colacurcio était parfaitement mis au point et entraîné à observer le soleil. Il ne restait plus qu’à attendre.

La photographe basée à Washington a toujours été fascinée par le soleil, mais elle s’apprêtait maintenant à photographier un autre de ses champs d’intérêt – la Station spatiale internationale (ISS), dans son transit sur le disque solaire, en plein jour, à une altitude de 408 km au-dessus de la surface de la Terre.

Normalement, une telle capture serait impossible, mais à l’aide de filtres appropriés, il est possible de photographier en même temps les deux objets qui se chevauchent, en toute sécurité. « En regardant dans la longueur d’onde H-alpha de la lumière, il est possible de voir des détails qu’on ne verrait pas autrement », a déclaré Mme Colacurcio à Epoch Times« Cela prend vraiment vie ! »

(Avec l’aimable autorisation de Rainee Colacurcio)

« Attachés au téléscope, j’ai une caméra d’astronomie et un ordinateur portable qui me permettent de faire la capture. »

À l’aide d’un site web appelé « Transit Finder », Mme Colacurcio a localisé l’endroit et l’heure exacts sur Terre où l’ISS pouvait être vue en train de croiser le Soleil.

Après s’être installée, elle a commencé à enregistrer environ 30 secondes avant le début du transit. Puis, à son retour à la maison, elle a traité les images à l’aide de quatre logiciels d’imagerie différents afin de les colorer et en faire ressortir les détails, a-t-elle expliqué.

(Avec l’aimable autorisation de Rainee Colacurcio)
(Avec l’aimable autorisation de Rainee Colacurcio)

L’image finale est en fait une composition de deux images fusionnées prises simultanément : l’une est celle de l’ISS dans son transit devant le Soleil, et l’autre montre les détails de la surface solaire.

Superposées, les images sont étonnantes et parlent d’elles-mêmes.

Une spectaculaire photo de Mme Colacurcio, qui montre la silhouette de l’ISS avec le Soleil en toile de fond, a été retenue comme image astronomique du jour par la NASA en juillet 2019.

« Ceci n’est pas une tache solaire », a déclaré l’agence spatiale dans une légende accompagnant la photo. « Il s’agit de la Station spatiale internationale prise en train de passer devant le Soleil. »

« Individuellement, les taches solaires ont une ombre centrale sombre, une pénombre de contour plus claire et n’ont aucun panneau solaire. »

« En revanche, l’ISS est un engin complexe et multi-modules – l’une des machines les plus imposantes et les plus sophistiquées jamais créées par l’humanité. »

(Avec l’aimable autorisation de Rainee Colacurcio)

Les transits ne sont pas rares pour l’ISS, qui tourne en orbite autour de la Terre 16 fois par jour (une fois toutes les 90 minutes). Toutefois, obtenir le bon endroit et le bon moment pour prendre une photo de transit est une autre histoire, a ajouté l’agence.

La NASA a également noté que les taches solaires ne sont pas aussi fréquentes aujourd’hui qu’il y a quelques années, en citant la période actuelle qualifiée de « minimum solaire », caractérisée par les taches solaires moins fréquentes et un cycle d’environ 11 ans.

 Les taches solaires sont rares sur le Soleil depuis le début de l’actuelle période de minimum solaire, caractérisée par une faible activité solaire », a partagé la NASA. « Pour des raisons qui ne sont pas encore totalement comprises, le nombre de taches solaires survenues pendant les minimum solaires précédent et actuel a été exceptionnellement faible. »

(Avec l’aimable autorisation de Rainee Colacurcio)
(Avec l’aimable autorisation de Rainee Colacurcio)

Le saviez-vous ? 

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Post-scriptum: 
(Avec l'aimable autorisation de Rainee Colacurcio)

Pages