Accueil

LA CORSE QUE NOUS VOULONS, UN LIVRE DE JEAN-GUY TALAMONI

https://assomusanostra.wordpress.com

Le 5 octobre, Jean-Guy Talamoni publiera aux éditions Flammarion un essai, Avanza! La Corse que nous voulons, dans lequel il évoquera son projet politique pour la Corse, un projet défendu depuis  la publication de l’ouvrage Ce que nous sommes (Armand Colin, 2001), préfacé par l’écrivain post-colonial Albert Memmi, Libertà  (DCL, 2004), un livre d’entretiens menés par le journaliste Jacques Renucci, ou encore Littérature et politique en Corse (Albiana, 2013), sa thèse soutenue à l’Université de Corse ayant obtenu le Prix du Livre de la CTC en 2013. 

Présentation de l’éditeur

Et si l’on pensait la Corse autrement ? Et si penser la Corse autrement faisait aussi bouger la réflexion sur l’Europe, et grandissait la France ? Depuis la victoire des nationalistes, en décembre 2015, le nouveau président de l’Assemblée de Corse Jean-Guy Talamoni porte les espoirs d’indépendance de l’Île. Mais à quel titre ? La Corse est-elle vraiment une nation ? Dans un récit vivant et documenté, Jean-Guy Talamoni livre un véritable plaidoyer en faveur du droit des Corses à disposer de leur destin.

S’appuyant sur leur histoire, il nous fait découvrir la richesse de la langue, ses héros tels Pasquale Paoli, rédacteur de la première constitution corse et défenseur de la tolérance religieuse, Maria Gentile ou encore Napoléon. La Corse a bien, dit-il, un passé démocratique sans la France ; elle fut même la première république moderne proclamée au XVIIIe siècle. L’histoire corse s’éclaire aussi des revendications de son peuple qui ont pu inspirer la lutte armée depuis 1976. Et faire de ses soldats des prisonniers politiques. Mais s’il faut entendre la parole blessée et se souvenir des morts, il faut aussi tourner la page pour avancer et refonder l’avenir. D’autant que depuis leur victoire, les dirigeants nationalistes président aux destinées de l’ensemble des Corses. S’inspirant du Québec, de l’Écosse ou encore de la Catalogne comme modèles, le leader nationaliste offre au lecteur une réflexion stimulante sur notre société qui dépasse enfin le simple antagonisme franco-corse.

Avocat et enseignant-chercheur à l’université de Corse, Jean-Guy Talamoni est le chef de file du mouvement indépendantiste Corsica Libera. Militant depuis son plus jeune âge, il a conduit la délégation nationaliste lors de la négociation des accords de Matignon (1999-2002).

Il est depuis décembre 2015 le président de l’Assemblée de Corse.

Informations utiles

Jean-Guy Talamoni, Avanza! La Corse que nous voulons, Paris, Flammarion, 2016, 17 euros.

 

Post-scriptum: 
MUSANOSTRALe site officiel de l'association littéraire corse.

Pages