Accueil

Jik An Bout n°160

Jik An Bout n°160

Chacun et chacune, en analysant la pratique des uns et des autres, sur la base des observations évoquées ci-dessus, sera tout à fait capable de séparer le bon grain de l’ivraie. Mais il est essentiel, selon nous, de réaliser que l’affrontement des conceptions constaté   au sein du mouvement Panafricaniste, est la manifestation d’une lutte idéologique plus profonde entre, d’un côté, ceux qui acceptent le système capitaliste et impérialiste  et, de l’autre, ceux qui  se battent pour une transformation révolutionnaire de la société. N’est-il pas symptomatique que, tout comme les classes dominantes*6,  certains « panafricanistes »  s’acharnent à en purger le contenu  de classe ? Pour eux, qui se revendique du Marxisme  pactiserait avec l’occident anti-africain!

Lien de téléchargement: 
Document: 

Pages