Accueil

JACQUES BANGOU DEMISSIONNE, ATHANASE JEANNE-ROSE LA TOUJOU !

JACQUES BANGOU DEMISSIONNE, ATHANASE JEANNE-ROSE LA TOUJOU !

   Il s'agit de maires de deux villes (Pointe-à-Pitre et Saint-Joseph) située dans deux territoires différents (la Guadeloupe pour la première, la Martinique pour la deuxième).

   Le premier donc, le maire de Pointe-à-Pitre s'appelle Jacques BANGOU et a été amené à démissionner à cause d'un rapport de la Cour des Comptes pointant un déficit communal de 78 millions d'euros à cause de sa "mauvaise gestion". A aucun moment ledit rapport ne parle d'enrichissement personnel. Monsieur BANGOU est un honnête homme, mais sans doute un mauvais gestionnaire.

   Le second est maire de Saint-Joseph et s'appelle Athanase JEANNE-ROSE, membre du PPM (Parti Progressiste Martiniquais). Il a été condamné par 2 fois (une fois en première instance et une fois en appel plus lourdement) à 40.000 euros d'amendes et à 3 ans d'inéligibilité pour une sombre affaire de financement d'une laverie-automatique dans sa commune. Ayant aussitôt fait appel devant la Cour de Cassation, il peut demeurer à son poste de premier édile.

   En toute logique, c'est Athanase JEANNE-ROSE qui aurait dû avoir démissionné et non Jacques BANGOU. En toute moralité surtout puisque celle-ci est censée être la qualité première d'un édile. Mais il est vrai que le parti auquel appartient le maire Saint-Joseph n'est guère regardant à ce sujet puisqu'une municipalité détenue par lui vient d'embaucher l'un des 3 révoqués du scandale CEREGMIA comme...DGS (Directeur Général des Services). Cette personne comme ses comparses est sous le coup de 7 mises en examen et, sous peu, devra répondre tout comme eux ainsi que la trentaine de leurs complices, aux questions du Parquet National Financier de Paris.

   Matinik bel péyi ! comme le dit un (mauvais) slogan...

Pages