Accueil

Ils comprennent maintenant ce que vivent les Palestiniens depuis...70 ans

Ils comprennent maintenant ce que vivent les Palestiniens depuis...70 ans

    Il y a très exactement 70 ans, en 1948 donc, l'état d'Israël était créé sous l'égide de l'ONU pour servir de patrie aux Juifs que l'Europe avait tenté de génocider. La population arabe locale fut alors chassée de ses terres ancestrales en quasi-totalité et repoussée vers la Jordanie et le Liban où elle croupit depuis dans des camps de réfugiés.

   Mais cette population palestinienne, ce peuple palestinien, n'a jamais accepté cette expulsion et se bat depuis maintenant sept décennies pour faire reconnaître ses droits, cela dans l'indifférence de la communauté internationale et des grands donneurs de leçons de démocratie que sont les pays occidentaux. Grâce à son leader historique Yasser ARAFAT, elle a réussi à obtenir un embryon d'état quoique cette "Autorité palestinienne" soit sous le contrôle total d'Israël.

   Elle se bat donc presque à mains nues, certes encadrée par des organisations (FLP, FDLP, HAMAS etc.), face à une armée israélienne surpuissante car dotée des dernières technologies militaires offertes par les Etats-Unis et l'Europe.

   Oui, elle se bat. Avec parfois des lance-pierres, ce qui peut sembler dérisoire et qui fait sourire ou ricaner en Occident. Sauf que ces temps-ci, en France, des Français dits "de souche" se retrouvent bien obligés de recourir à la même arme face à des CRS surarmés et sans pitié. Du coup, plus personne ne hausse les épaules quant il entend à la radio ou à la télé l'habituelle rengaine "Aujourd'hui, trois palestiniens ont été tués dans la bande de Gaza". Chacun dresse soudain l'oreille. Certes, le sort des Palestiniens est sans commune mesure avec celui des Gilets jaunes et les cris d'indignation qu'on voit les manifestants pousser doit, cette fois, faire sourire du côté de la Palestine. Car ce que subissent les Gilets jaunes depuis un mois, les Palestiniens le subissent depuis...70 ans. Mais au centuple ! Avec des blessé et des morts tous les jours.

   Il est tout de même bon que des Français luttant pour leurs droits aient fait l'expérience ne serait que d'un millionième de la souffrance imposée au peuple palestinien et aient pu mesurer sa détresse absolue. Car seule cette dernière peut vous amener à utiliser des lances-pierres contre des mitraillettes...

Pages