Accueil

Graphologie et autres techniques hasardeuses de recrutement…

Graphologie et autres techniques hasardeuses de recrutement…

En 2013, 10 % des entreprises ont déclaré faire passer un test de graphologie à leurs candidats.

Il y a  20 ans, ce sont 9 entreprises sur 10 qui y avaient recours.

La graphologie n’est pas la seule méthode discutable de recrutement. D’autres techniques, largement remises en question, sont également utilisées par les recruteurs.

Gabrielle Marionneau Conseil vous parle de ces techniques et de ce qu’en dit la loi.

La graphologie

La graphologie, ou l’étude d’une écriture manuscrite, est, selon les experts, révélatrice de la personnalité d’une personne. Pour certains recruteurs, elle permet de « faire un premier tri dans les candidatures » en repérant les principaux traits de personnalité afin de savoir si le candidat correspond au poste.

Cependant, la graphologie reste une méthode hasardeuse : aucun lien entre l’écriture et la personnalité n’a réellement été vérifié à ce jour.

La graphologie n’est pas considérée comme fiable : le Ministère du Travail lui octroie même « une validité de zéro ». Certains la considèrent même comme dangereuse.

L’analyse vocationnelle

Plutôt récente, cette technique consiste à dresser un profil candidat en quelques mots représentants une qualité ou un défaut pour résumer sa personnalité.

Bien que peu utilisée, des recruteurs se sont déjà servis de l’analyse vocationnelle lors de leurs entretiens pour évaluer leurs candidats.

La numérologie

 La numérologie permet de définir un caractère et de faire une étude de la personnalité d’après les nombres (date de naissance etc.).

Cette technique, discutable, est parfois utilisée en entretien par des recruteurs. Ce n’est pas une technique de recrutement fiable car elle ne permet pas de connaître les aptitudes professionnelles d’un candidat. 

L’astrologie

L’astrologie est également utilisée comme méthode de recrutement. Elle est le plus souvent pratiquée dans les PME, pour les postes à responsabilités.

L’astrologie est pour les recruteurs une façon de maîtriser la situation. Selon la loi, elle n’a pas de crédibilité dans un processus de recrutement. 

Le recrutement Feng shui

Le Feng shui est l’art de fluidifier ou vivifier la circulation d’énergie dans un lieu de vie (habitation, bureaux, commerces). Bien qu’étant reconnu comme un art de vivre, le Feng shui ne peut être retenu comme une technique de recrutement fiable. Il peut même paraître étonnant que le Feng shui soit utilisé comme technique de recrutement. LOL

Ce qui dit la loi

La pratique de la graphologie ou autres techniques n’est pas illégale. Cela dépend du contexte dans lequel elles sont utilisées.

L’article L1221-8 du Code du Travail prévoit qu’une méthode de recrutement doit pouvoir permettre « d’apprécier la capacité ou les aptitudes professionnelles d’un candidat à occuper l’emploi proposé ».

Des règles existent :

– Les méthodes de recrutement doivent être connues des candidats, des salariés et du Comité d’entreprise.

– Les informations obtenues sont confidentielles

– Le candidat à l’embauche a le droit de connaître les résultats de ses tests,

– Une technique qui n’est pas reconnue officiellement ne doit pas être un critère de discrimination dans le choix du candidat.

Pages