Francis Carole, candidat du "Gran Sanblé" sur la circonscription du Centre, prêt pour la bataille

Francis Carole, candidat du "Gran Sanblé" sur la circonscription du Centre, prêt pour la bataille

   Après avoir soufflé sur le Carbet vendredi 12 mai au soir, lors du meeting de Louis BOUTRIN (MARTINIQUE-ECOLOGIE) et de sa colistière Rosalie ELISABETH (MARTINIQUE-ECOLOGIE) à la Paillote du Carbet, puis le lendemain samedi au Lamentin, lors de la présentation du candidat Fabrice DUNON (La Relève lamentinoise) et sa colistière Marie-Hélène LEOTIN (CNCP), ce fut au tour, ce dimanche 14 mai, de Francis CAROLE (PALIMA) de bénéficier de Lespri Gran Sanblé au siège du COPES, route de Moutte, à Fort-de-France.

   Devant un large public composé de militants de toutes les composantes du "Gran Sanblé", y compris de militants du RDM qui ont pris la parole pour dire qu'ils s'étaient mis en congé de leur parti parce qu'ils n'approuvaient pas le fait que celui-ci présente un candidat sur la circonscription de Fort-de-France et qu'ils soutiendraient la candidature de Francis CAROLE, ce dernier a eu également le soutien d'Edmond MONDESIR (CNCP), Raphaël CONFIANT (MARTINIQUE-ECOLOGIE), Michel BRANCHI (Parti communiste martiniquais) et d'Alfred MARIE-JEANNE (président du MIM). Des membres du PALIMA, parti de F. CAROLE, élus au conseil municipal de Fort-de-France sont aussi intervenus pour fustiger la politique du PPM et du député sortant Serge LETCHIMY.

   Pour Alfred MARIE-JEANNE, il est capital que Francis CAROLE gagne la circonscription de Fort-de-France car étant donné qu'il s'agit de la capitale de la Martinique, ce sera un signal fort donné tant au gouvernement français qu'à ceux de l'étranger. Le président de la CTM a rappelé la dette de 120 millions d'euros que lui a laissé l'ex-Conseil régional dirigé par Serge LETCHIMY et donc la nécessité d'écarter les incompétents de la scène politique martiniquaise.

   Francis CAROLE, prenant la parole le dernier, a souligné l'étroite synergie qui devra exister entre le président de la CTM et les députés de la Martinique. Il a fait remarquer l'extrême minceur du bilan du député sortant Serge LETCHIMY lequel a, par ailleurs, voté toutes les lois passées pendant le quinquennat de François HOLLANDE, y compris la tristement fameuse loi EL-KHOMRI qui détricote le Code du travail. Il a rappelé que le même LETCHIMY s'était opposé à un amendement du député français LAMBERT visant à interdire l'épandage aérien et que c'est Ségolène ROYAL, alors ministre de l'environnement, qui y avait mis fin quelques mois plus tard.

   C'est donc gonflés à bloc que Francis CAROLE et son équipe de "tricots jaunes" partent à la bataille. Rien ne les arrêtera !...

Image: 

Pages