Accueil
A QUAND LA TRANSPARENCE, AINSI QUE L’HONNETETE EN POLITIQUE

Finissons avec la démagogie et le déviationnisme

Prosper Adamis
Finissons avec la démagogie et le déviationnisme

Appel à la conscience, à  la liberté d’expression des droits fondamentaux de la République et une éthique en politique

Nous sommes aujourd’hui confrontés à l’obscurantisme politique dans ce monde malsain, notre paysage politique quoi qu’incontournable, est méprisable et démagogique, voir dégradant.

 

Pour ce qui me concerne, ma position est ferme ; elle est celle d’un démocrate socialiste, convaincu que la bonne voie, celle du refus de l’enfermement. J’ai du mal à déterminer le rôle des maires qui n’hésitent pas à se jeter dans les bras d’un leader politiques, comme s’ils étaient empreints d’un parfum, d’un charme particulier, au nom d’un magicien, ou d’un spécialiste du lavage de cerveaux.

 

Diviser pour mieux régner. Nous sommes en plein retour des vieux démons. Tout est permis. Faire appel aux partis politiques pour détruire l’autre, c’est très malsain. Je prends exemple de « Ensemble pour une Martinique Nouvelle », présent à beaucoup de manifestations avec son mot d’ordre : détruire l’autre. Le Parti Socialiste est  sa victime, en passant par la commune de la Trinité. Avec le ni-ni de MACRON qui fait beaucoup de dégâts en France et dans le monde, on détruit un homme, on le remplace par celle qui a tant de mal avec la santé du peuple, celle qui n’hésite pas à mépriser, jeter dans la rue, avec tout ce qui nous entoure, voici un événement malsain. Chasser le Naturel, il revient au galop. A chaque élection, la Martinique traverse un zone de turbulence ; lorsque la brume de notre sable électoral se dissipera ; la lumière reviendra s’attarder sur l’inventaire multicolore de nos réalités, au bout de l’étalage de nos problèmes, si nous y parvenons. Nous retrouvons nos mêmes partis politiques accrochés à leurs mêmes méthodes. Le pouvoir sans fin : 25 ans ; 30 ans ; 40 ans. La méthode PPM ; cent ans de césairisme ; un chef girouette se révèle de moins en moins fructueux et il tente un rassemblement quelque peu hétéroclite en créant l’EPMN « Ensemble Pour une Martinique Nouvelle », adage assurant que l’Union fait la force ; cela serait vrai si l’Union était l’addition volontaire et solidaire de réels potentiels électoraux galvanisés par un même idéal.

 

S’agit-il de cela ? On peut sérieusement en douter ! Aujourd’hui, la droite reprend le flambeau avec 36 ans à la mairie de Rivière Salée.

 

Aujourd’hui, on retrouve de nouvelles méthodes pour porter préjudice à l’autre ; on manipule les jeunes pour qu’ils ne se présentent pas aux élections dignement. Je prends le cas de Karine MOUSSEAU au François et de Fabien MOUKIN au Morne Rouge. Il y a une pression de faire peur au peuple, pression faite par le maire en place et l’autre candidat MALIDOR, en humiliant Fabien MOUKIN, prétendant qu’il n’est pas capable, qu’il n’est pas cultivé, qu’il n’est pas riche…

 


 

Pour ma part, j’estime que Fabien MOUKIN est assez proche de la population du Morne Rouge, qu’il s’agisse des aînés, des jeunes et des personnes handicapées. Etant chef d’entreprise, il côtoie beaucoup de personnes. Il faut un réveil de vérité, un réveil de la population martiniquaise, une écoute attentive. Nous devons avoir un regard intelligent, un réveil des consciences, un vrai challenge, le respect de soi-même, le respect de l’autre, l’exigence des droits et l’application des devoirs, la dignité, la responsabilité, l’honnêteté, la transparence, ainsi que l’éthique en politique. C’est cela qui me pousse de plus en plus à écrire la vérité qui fâche et à écarter le mensonge. Il faut que cette jeunesse prenne conscience du mépris qui leur est fait lorsqu’on s’adresse à eux. Je leur demande d’aller s’inscrire sur les listes électorales et d’aller voter en masse.

 

Le moment est venu de nous réveiller. Soyons fiers de nous et responsables de notre vie. Que Dieu nous garde et nous protège de tout mal.

 

Une fois de plus, écartons le mensonge, ce poison mortel. Face à la vérité qui est la vie. Dieu est « Vérités ».

 

Le moment de la vérité est arrivé pour tous. Arrêtons les mensonges dispensés aux électeurs (trices).

 

Pour ma part, je me tiens à la disposition de tous les médias du pays.

 

 

Fort-de-France, le 19 février 2020

 

 

Prosper  ADAMIS

Président de l’A2DM

06 96 11 17 40

Adresse électronique : prosperadamis@hotmail.com

Pages