Accueil

"Dieu n'existe pas" : Stephen Hawking était un athée convaincu

Par Thierry Noisette (14 mars 2018)
"Dieu n'existe pas" : Stephen Hawking était un athée convaincu

Mort ce matin, l'astrophysicien britannique Stephen Hawking a travaillé sa vie durant sur les origines de l'univers, avec pour ambition de "comprendre complètement l'univers, pourquoi il est comme il est et pourquoi il existe". Difficile de s'intéresser au cosmos sans avoir son idée sur son sens ou son origine, et la vision du savant était parfaitement nette quant aux idées religieuses.

Mettant en garde contre une rencontre avec des extraterrestres qui ne nous réussirait pas plus que pour les Indiens avec Christophe Colomb, ou encore contre une future intelligence artificielle qui "pourrait mettre fin à la race humaine", le physicien donnait volontiers son point de vue sur des sujets ardus ou sensibles. Et il a à plusieurs reprises exposé son athéisme.

"Pas de paradis ni de vie après la mort"

Stephen Hawking a ainsi été l'invité du premier épisode de la série documentaire américaine "Curiosity" en 2011, sur le thème "Dieu a-t-il créé l'univers ?" Comme on peut le voir dans l'extrait ci-dessous, sa réponse était clairement négative.

"Quand les gens me demandent si Dieu a créé l'univers, je leur dis que la question même n'a pas de sens. Le temps n'existait pas avant le Big Bang. Donc Dieu n'aurait pas eu le temps de créer l'univers. C'est comme demander où est l'extrémité de la Terre : la Terre est une sphère, elle n'a donc pas d'extrémité. La chercher est un exercice vain.

Chacun de nous est libre de croire ce qu'il veut, et mon point de vue est que l'explication la plus simple c'est qu'il n'y a pas de Dieu, personne n'a créé l'univers et personne ne dirige notre destin. Cela m'amène à comprendre cela : il n'y a probablement pas de paradis ni de vie après la mort. Nous n'avons que cette vie-ci pour apprécier le grand schéma de l'univers, et j'en suis extrêmement reconnaissant."

"Pas nécessaire d'invoquer Dieu"

En 2010 déjà, Stephen Hawking avait exposé son athéisme dans le livre "The Grand Design" (coécrit avec son collègue Leonard Mlodinow), publié en 2011 en France sous le titre "Y a-t-il un grand architecte ?" (éditions Odile Jacob).

Il y affirmait :

"Parce qu'il y a des lois comme la gravité, l'univers peut et doit se créer lui-même à partir de rien. […] La création spontanée est la raison pour laquelle il y a quelque chose plutôt que rien, pourquoi l'univers existe, pourquoi nous existons. Il n'est pas nécessaire d'invoquer Dieu pour appuyer sur la touche 'on' et faire démarrer l'univers."

Ce propos mêlant science, métaphysique et religion avait été vivement critiqué par d'autres scientifiques… mais s'était bien vendu en librairies (80.000 exemplaires en France), même s'il n'a pas atteint les sommets de son best-seller mondial, "Une brève histoire du temps" (Flammarion).

Dans ce livre de vulgarisation scientifique de 1988, vendu à des millions d'exemplaires dans le monde, Stephen Hawking écrivait :

"Si nous découvrons une théorie complète, en principe tout le monde devrait la comprendre, pas seulement quelques scientifiques. Ensuite, nous tous, philosophes, scientifiques et simples citoyens, pourrons prendre part à la discussion sur la question de savoir pourquoi nous existons, nous et l'univers.

Si nous trouvons la réponse à cela, ce serait la victoire suprême de la raison humaine, car alors nous connaîtrions l'esprit de Dieu. La question est : est-ce que l'univers a été choisi par Dieu pour des raisons que nous ne pouvons pas comprendre ou était-il déterminé par une loi de la science ? J'opte pour la deuxième option."

Thierry Noisette

Post-scriptum: 
Le pape François salue Stephen Hawking, lors d'une session plénière de l'Académie pontificale des sciences, le 28 novembre 2016 au Vatican (OSSERVATORE ROMANO PRESS/AP/SIPA)

Pages