Accueil

DAKAR ; INAUGURATION DE LA PLUS GRANDE MOSQUEE D'AFRIQUE NOIRE

DAKAR ; INAUGURATION DE LA PLUS GRANDE MOSQUEE D'AFRIQUE NOIRE

  Pendant que nos noiristes et autres khémites antillais nous bassinent à longueur de journée avec les pyramides construites, il y a 3.000 ans, voici que le Sénégal inaugure la plus grande moquée d'Afrique noire.

   Elle a pour nom Massalikoul Jinaan, expression arabe qui signifie "Chemins du paradis" et peut accueillir jusqu'à 30.000 fidèles (trente-mille, pas trois mille). A son inauguration se sont réconciliés l'ex-président Abdoulaye WADE, qui en avait commencé la construction i y a 8 ans, et l'actuel président Macky SALL. Réconciliés parce qu'on se souvient que lors de l'élection de ce dernier, WADE l'avait traité de "fils d'esclaves" ! Ce à quoi la famille du vainqueur avait rétorqué que c'était là  un énorme mensonge car la famille SALL était encore propriétaire d'esclaves, chose connue de tous !!! Et après ça, nos noiristes nous diront que l'esclavage n'existait pas dans l'Afrique précoloniale et même postcoloniale. Certes, l'esclavage des Noirs par les Européens, dit "esclavage Atlantique", fut le pire de tous par le nombre de personnes touchées et par la cruauté des négriers, puis des colons, mais l'institution esclavagiste elle-même a existé dans tous les pays, toutes les civilisations du monde, et perdure jusqu'à aujourd'hui. "Slave" ne vient-il pas d'"esclave" ?
   Les Arabes, eux aussi, ont pratiqué l'esclavage des Noirs, mais pas pour des raisons principalement raciales mais religieuses, car à la même époque ils mirent aussi en esclavage des Européens. Entre le 11è et le 13è siècle, il y eut ainsi 3 millions d'esclaves chrétiens en Barbarie, comme les Européens appelaient à l'époque l'Afrique du Nord. C'est ainsi que l'auteur de DON QUICHOTE, le célèbre CERVANTES fut esclave à Alger durant 3 ans. Autrement dit, l'Arabe musulman esclavagisait tant les païens noirs au sud du Sahara que les chrétiens blancs au nord de la  Méditerranée. C'est d'ailleurs ce qui explique la propagation fulgurante de l'islam dans les pays du Sahel (aujourd'hui le Sénégal, le Niger, le Mali, le Tchad etc.) : se rendant compte qu'il lui suffisait de se convertir en prononçant publiquement la phrase rituelle "Il n'y a qu'un seul Dieu et Mohammed est son prophète" pour devenir libres, les Noirs se convertirent en masse. Hormis quelques rares peuples comme les Dogons.
   Les Sénégalais sont donc musulmans depuis au moins...10 siècles.
   Il n'y a que les imbéciles qui s'imaginent qu'on peut changer le passé ou modifier l'histoire, qui peuvent le leur reprocher. Tel n'est absolument pas le but du présent article. Son but est celui-ci : questionner des dirigeants qui dépensent 41 millions de dollars pour construire un bâtiment alors que le salaire moyen des Sénégalais est de 139 euros par mois, soit environ 4 euros par jour. Ils auraient bâti un temple à la gloire d'une religion purement négro-africaine, 100% nègre, que nous poserions exactement la même question.
   Macky SALL y répond indirectement sur Twitter :
   "Je salue la ferveur nationale qui marque ce jour historique avec l'inauguration de la grande mosquée Massalikul Jinaan, cette merveille de Bamba. Il constitue un symbole indéniable de la puissance de la foi des disciples mourides, une victoire pour l'islam et tous les musulmans."
   Ouais...
   Mais, cher président du Sénégal, 41 millions de dollars, c'est l'équivalent, au Sénégal (tenant compte du coût peu élevé de votre main d'œuvre) de 80 écoles primaires, 43 lycées, 5 universités, 27 dispensaires et 12 hôpitaux. Allah est certes grand mais ses fidèles ont besoin d'être éduqués et soignés correctement !...

 

Image: 

Pages