Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

Comptes de la Ville de Fort-de-France : La Chambre régionale des comptes (CRC) relève de nouvelles falsifications au CA 2019 et au BP 2020

Michel Branchi (in "Justice" n° 44)
Comptes de la Ville de Fort-de-France : La Chambre régionale des comptes (CRC) relève de nouvelles falsifications au CA 2019 et au BP 2020

La chambre régionale des comptes CRC) a de nouveau condamné la gestion catastrophique de la municipalité néo-PPM de Fort-de-France dans un avis daté du 13 octobre 2020 et notifié officiellement le 23 octobre 2020.

Image: 

Commentaires

Firmin G. | 03/11/2020 - 19:49 :
A la décharge du PPM, gérer une ville dépourvue ou presque de supermarchés, de magasins de sport ou de bricolage, de concessions automobiles, d'ateliers d'artisans etc. est une vraie gageure. Tout cela se trouve au Lamentin et à Ducos. Et Fort-de-France n'a pas non plus une large fraction de sa population qui est imposable comme Schoelcher. Cela n'excuse évidemment ni les insincérités ni les falsifications mais on voit mal comme un autre parti pourrait mieux faire.
Michel P. | 03/11/2020 - 22:32 :
1) La zone industrielle de la Jambette, la Pointe des Grives, etc. se trouvent quand même à Fort-de-France. 2) Le problème est qu'une grande partie des activités citées se trouvait à Fort-de-France mais en est partie. 3) Un autre problème est que la ville glisse vers le gouffre dans le déni, en falsifiant les comptes. Ce qui n'est pas un gage de redressement.

Connexion utilisateur

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.

Pages