Accueil
Eléments pour un dictionnaire historique des langues créoles guadeloupéen

Choukamo kréyòl Gwadloup Zouti 1: Eritaj

Hector Poullet
Choukamo kréyòl Gwadloup Zouti 1: Eritaj

Résumé: Etymologie de mille mots créoles du créole

D’où nous vient une bonne partie du vocabulaire créole que nous utilisons aujourd’hui? En grande part de la langue française, certes, mais pas uniquement. L’échantillon de mots créoles que vous avez en main n’est bien sûr qu’un aperçu, mais il peut être considéré comme représentatif de la langue. Aussi nous pouvons dire que notre parler créole de tous les jours a gardé non seulement une belle part d’héritage de mots amérindiens, des survivances de différentes langues africaines, de nombreuses traces d’archaïsmes français ou des langues régionales de France, mais également des apports de l’Hindi ou du Tamoul, des mots empruntés à l’Anglais, à l’Espagnol, voire au Portugais. Et comment pourrait-il en être autrement quand on connait l’histoire du peuplement de cette partie du monde?

Comme pour toute langue devenue majeure, il existera un jour, à la portée de tout locuteur des langues créoles, un dictionnaire historique des créoles, ce que représente déjà en partie le DECA (Dictionnaire Etymologique des Créoles d’Amérique). Aujourd’hui ce Zouti 1: Eritaj, ne prétend être autre chose qu’une modeste contribution à l’édification d’un travail de plus grande envergure que nous confions aux générations à venir. Il permettra déjà, dans un premier temps à ceux qui l’ignoraient encore, de découvri que Ago se retrouve dans plusieurs langues de l’Afrique de l’Ouest, que Balata est Kalina, que Chiktayé nous vient de l’Eure et Loir, que Dal est de l’Hindi et Kolonmbo du Tamoul, que Louké vient de l’Anglais, que Mawon est d’origine espagnole, que Koubari vient du Portugais etc… autant dire que nos créoles sont une véritable "soupakongo", une vraie galimafrée capable de régaler les plus affamés mais aussi les plus difficiles.

Avec ce livre en main, chacun pourra continuer la quête de l’origine des mots créoles. Nul doute qu’il aidera beaucoup de lecteurs à apporter, eux aussi, leur participation à un meilleur devenir des langues créoles.

Avec cet ouvrage, Eritaj, Hector Poullet poursuit ses recherches sur les racines des langues et des cultures créoles. Qu’est-ce que les premiers héritiers ont fait du baragouin des origines? Comment, au fil du temps, les générations suivantes ont-elles procédé pour construire de nouveaux mots afin qu’émergent aujourd’hui les langues créoles?

C’est ce qui sera traité dans la deuxième partie de ce travail intitulé Aboutaj, complément de cet héritage.

Image: 

Pages