Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

Chaben : l'homme de l'année 2020 (1è partie)

Chaben : l'homme de l'année 2020 (1è partie)

   On peut l'aimer et ne pas l'aimer. On peut l'aduler ou le détester. Mais personne en Martinique ne peut rester indifférent à la personnalité de celui que le peuple qualifie affectueusement de "Chaben".

   En 2015, lors des toutes premières élections territoriales, d'aucuns l'avaient dit trop vieux car octogénaire. D'autres pointaient du doigt son autoritarisme qu'ils jugent exacerbé. D'autres encore, à l'extrême-gauche doutaient de son engagement indépendantiste au vu du pacte de gestion que le "Gran Sanblé" avait signé avec la Droite c'est-à-dire "Ba péyi-a An Chans". Mais doté d'une énergie sans pareille, Alfred MARIE-JEANNE, président de la CTM (Collectivité Territoriale de Martinique), a défié tous les pronostics au cours des 5 années de la mandature qui est en train de s'achever.

   INCONTESTABLEMENT, CHABEN EST L'HOMME DE L'ANNEE 2020.

   Il a été sur tous les fronts, infatigable, increvable, véritable "racine-kass" comme on disait jadis. Mais avant toute chose, il avait conduit le "Gran Sanblé", puis le "Gran Sanblé pou Ba Péyi-a an Chans" à la victoire.

 

 

   Est-il besoin de rappeler qu'un "pacte de gestion" n'est pas une "alliance" ? Ce pacte visait à redresser la Martinique après cinq années de gestion catastrophique de l'ex-Conseil Régional par le PPM/EPMN. 80 millions d'euros de déficit !!! Pacte scrupuleusement respecté par AMJ et le "Gran Sanblé" puisque l'un de ses points principaux à savoir la mise en retrait provisoire de la revendication statutaire n'a jamais été violé par aucun des 6 partis qui le composaient (MIM, RDM, CNCP, PALIMA, PCM et MARTINIQUE-ECOLOGIE). On ne saurait en dire autant de "Ba Péyi-a An Chans" qui s'est mis à ruer dans les brancards depuis quelque temps pour des raisons diverses et variées mais peu fondées. Passons...

   En tout cas, CHABEN et son équipe, son conseil exécutif, ont réussi, en dépit de la trahison récente du RDM, à réaliser la plupart des points du programme qu'ils avaient présenté en décembre 2015. Nous présenterons ce bilan largement positif en 3 articles...

 

***

 

   . le TCSP a pu enfin démarrer et semble donner pleine satisfaction aux usagers si l'on en juge par plusieurs reportages télévisés (CHABEN et Louis BOUTRIN, vice-président de Martinique-Transport étant à la manœuvre).

 

 

   . la reconstruction du lycée Schoelcher a enfin pu progresser et même avancer à grands pas (CHABEN et Daniel MARIE-SAINTE, conseiller exécutif en charge des travaux publics étant à la manœuvre).

 

 

  . la transformation de l'ex-Maternité de Redoute (que le PPM, à la tête de l'ex-Région avait été incapable de transformer en lycée de transit pour accueillir élèves et personnel du lycée Schoelcher le temps que ce dernier soit reconstruit) en centre d'hébergement des Services Techniques de la CTM. (A nouveau CHABEN et Daniel MARIE-SAINTE).

 

 

   . l'inauguration de la navette maritime Fort-de-France/Case-Pilote qui soulage bon nombre d'usagers de la route du Nord-Caraïbe. (CHABEN et BOUTRIN).

 

 

  . la fourniture au STIS en charge des secours d'urgence et de la sécurité publique de véhicules flambants neufs, ceux de l'ex-SDIS, datant de l'époque du Conseil Régional, étant dans un état lamentable.

 

 

   . le soutien aux personnes âgées en situation de handicap, population de plus en plus nombreuse dans une Martinique dont la population vieillit (CHABEN et Francis CAROLE conseiller exécutif en charge des Affaires sociales).

 

 

   . le soutien aux artistes pendant la difficile période du covid-19 (CHABEN, Marie-Hélène LEOTIN, conseillère exécutive en charge de la Culture).

 

 

   . la maîtrise des finances de la CTM afin d'éviter tout nouveau déficit sans pour autant, contrairement à ce qui se dit, constituer une cagnotte au détriment du développement économique de la Martinique (AMJ et Michel BRANCHI, conseiller territorial en charge des finances).

 

 

   . l'inauguration de locaux flambants neufs du PNM (Parc Naturel de la Martinique) au Fort Tartenson (AMJ et Louis BOUTRIN, ex-président de cet organisme, renversé récemment par une coalition malsaine composée du RDM, du PPM/EMPN et de PEYI-A et remplacé par un incompétent notoire).

 

 

   . le soutien permanent aux sportifs martiniquais (Chaben fut, il y a très longtemps, président du Racing-Club de Rivière-Pilote).

 

 

                                                                                            (A SUIVRE)..

Connexion utilisateur

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.

Pages