Accueil

CARNET DE BAL

Petite suite à une Archéologie linguistique de la danse en Afrique

Le {bal} des langues indo-européennes, particulièrement le {bal} français, la {ballada}, chanson à danser provençale, le {bailar} portugais, la {ballerina} italienne, des langues romanes, et le {{*b-V-l}} des langues africaines sont sans rapport aucun. Aucune des deux grandes familles de langues ne saurait être tenue pour être à l’origine du mot dans l’autre.

Dans un article paru dans le dernier numéro de {Pan African Review of Innovation} (A. Anselin, PAARI n°5, 2006), nous avions établi l’inventaire des {comparanda} africains de l’égyptien : (...)

Lire l'intégralité de l'article en PDF

Document: 

La_Somme_et_le_Reste_8_2006Anselin_Carnet_de_bal.pdf