Accueil

Cape Town: des baigneurs noirs chassés d’une plage

Cape Town: des baigneurs noirs chassés d’une plage

Cela s’est passé à la plage de Clifton, une banlieue huppée de Cape Town, en Afrique du Sud, dimanche 23 décembre. Venus profiter de la plage, des baigneurs noirs ont été chassés par des agents de sécurité d’une agence privée, rapporte BBC News.

Un militant local, Chumani Maxwele, affirme que les baigneurs noirs ont été ciblés injustement par ces vigiles alors que la plage attire foule pendant la période de fêtes. «Ces vigiles privés sont briefés pour qu’ils interdisent l’accès à la plage aux noirs qui semblent venir des faubourgs», dénonce-t-il. Il a lancé le movement #ReclaimClifton sur les réseaux sociaux.

Et vendredi 28 décembre, plusieurs personnes noires ont manifesté contre ce qu’elles qualifient de racisme. D’autant que pendant la période de l’apartheid, les plages, entre autres espaces publics, étaient séparées selon les races.

De son côté, la compagnie de gardiennage a déclaré avoir été engagée par les autorités municipales. Ce que récuse le maire de Cape Town, Dan Plato. «Nous ne laisserons aucun organisme privé limiter notre accès aux espaces publics», a-t-il martelé. Tandis que le Deputy Police Minister Bongani Mkongi a déclaré qu’il n’y a pas besoin d’une quelconque compagnie de gardiennage pour surveiller les plages. «C’est la propriété de l’État, la propriété du peuple.» 

Post-scriptum: 
Manifestion, vendredi 28 décembre, sur la plage de Clifton.

Pages