Accueil

AIME CESAIRE, FRANTZ FANON ET EDOUARD GLISSANT NE SONT PAS MARTINIQUAIS

AIME CESAIRE, FRANTZ FANON ET EDOUARD GLISSANT NE SONT PAS MARTINIQUAIS

   Quelle bande d'enfoirés, ces Martiniquais ! Toujours à chercher à tirer la couverture à eux pour se donner des airs et surtout donner l'impression qu'ils sont les plus beaux, les plus forts et les plus intelligents. Après leur dernière escroquerie consistant à inonder le Net et Fessekabrit de posts mensongers selon lesquelles la Miss Guyane, devenue Miss France, serait née en Martinique de parents martiniquais en plus (ce qui est totalement faux puisqu'elle est née à Papa-Ichton de parents amérindiens et bonis), voici que nos chers Martiniquais viennent de commettre une nouvelle, une énième forfaiture : à les entendre Aimé CESAIRE, Frantz FANON et Edouard GLISSANT seraient des Martiniquais !

   Du n'importe quoi. Du grand n'importe quoi !

   Il suffit d'aller sur Wikipédia-bonm-siwo pour découvrir que le Père de la Négritude a vu le jour au village chinois de Cayenne, que l'auteur des "DAMNES DE LA TERRE" est natif de Vieux-Habitants et que le promoteur du "Tout-Monde" est né d'un père sinnamarien et d'une mère capestérienne. On mesure le toupet des Martiniquais quand ils essaient d'accaparer l'aura de ces trois grands penseurs mondialement connus au profit de leur petite île aux fleurs fanées.

   Si ça continue, ils piqueront bientôt les grands champions sportifs ultramarins qui font briller la France, mère des Arts et des Lettres, à chaque Jeux Olympiques alors qu'eux, les Martiniquais, le seul sport dans lequel ils ont jamais brillé, c'est le"kalibantjo", un truc idiot qui consiste à s'asseoir sur une feuille de cocotier sèche et à se laisser glisser du haut d'une pente. Un truc non homologué bien sûr par aucune instance ou fédération sportive internationale.

   Ah, ces Martiniquais ! Feraient mieux de partir niquer au lieu de jalouser les autres...