Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

A SAINT-ANNE, JEAN-MICHEL GEMIEUX REJOINT EPMN : DIEU RECONNAITRA LES SIENS !

   Nous avions évoqué dans un précédent article ces petits malins de maires qui sont déjà dans le coup d'après (les municipales sont pourtant dans 4 ans !) en essayant d'éliminer ou de neutraliser leur principal adversaire communal à la faveur des élections de la Collectivité Territoriale de Martinique le 6 décembre prochain. Pour ce faire, ils rejoignent le parti de  ce principal adversaire ou plutôt l'alliance dont le parti de ce dernier est membre. A ce petit jeu, dépourvu certes de toute morale et de toute assiste idéologique, c'est incontestablement Serge LETCHIMY et EPMN qui sortent gagnants.

   Qu'on en juge ! Ducos, puis, Robert, puis Diamant. Et maintenant Sainte-Anne ! Dans ce dernier cas, il y a de quoi sourire. En effet, le nouveau maire Gémieux et son équipe avaient été accusés de faire le jeu du Front National. Mieux que ça : d'avoir un membre du parti de Marine Le Pen__un Métro__dans ladite équipe. Accusés par ceux qu'ils avaient battus, s'entend. Les perdants avaient ainsi mené une virulente campagne médiatique, surtout sur les réseaux sociaux, pour dénoncer J-M. Gémieux, mais sans obtenir le résultat escompté à savoir une levée de boucliers contre ce dernier.

   Or, ne voilà-t-il pas que le nouveau maire de Saint-Anne a répondu favorablement aux sirènes letchimyennes alors même que ses adversaires dans la commune font partie d'une alliance qui, c'est le moins qu'on puisse dire, n'a pas du tout Serge Letchimy et EPMN comme principal adversaire. En effet, ladite liste n'attaque jamais EPMN et considère que les affaires Conconne, Vedettes Madinina, CEREGMIA, X-PAY et autres sont juste des..."cancans". La corruption généralisée qui gangrène notre Martinique depuis quatre ou cinq ans ne les intéresse pas, semble-t-il, et ils en laissent la dénonciation, jugée par eux oiseuse, au GRAN SANBLE et à son "gourou", expression régulièrement employée par ladite liste à l'endroit d'Alfred Marie-Jeanne. Les partisans de ce dernier étant à leurs yeux sous l'emprise de la fumette (comprenez marie-jeanne/marie-juana, très fin comme allusion, en effet !).

   Sauf qu'au deuxième tour (s'il y en a un) et si EPMN sort en tête, comme Gémieux a rallié ce dernier, on voit difficilement comment ceux que celui-ci a battus aux dernières municipales à Saint-Anne pourraient faire alliance avec EPMN. Ou plutôt comment la voiture-balai EPMN pourrait les ramasser. Sauf à accepter de s'allier avec quelqu'un qui non seulement leur a infligé une défaite aux élections et qui, en outre, a un membre du Front National au sein de son conseil municipal...Hum !...

   Comment dit-t-on déjà en langage numérique ? Ah oui : Loool !...
          

Commentaires

KREYOLIA | 05/11/2015 - 00:01 :
An sel manjé kochon.De toutes les façons c le peuple qui décide. Apré tou sa janbé pak yo kay kon dé bef attention à ne pas devenir comme haiti où les dirigeants mangent la tête des petits ou encore la Grèce qui font payer aux petits les gaspillages de leurs dirigeants. PA DI ZOT PA TE SAV!

Connexion utilisateur

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.

Pages