Accueil

A l'Université de Rennes 2, on n'accepte pas les flics et les vigiles

A l'Université de Rennes 2, on n'accepte pas les flics et les vigiles

   Dans la vidéo ci-après, on voit une historienne s'élever vigoureusement contre l'appel aux forces de police faite par le président de l'Université de Rennes 2 afin de contrer un mouvement d'étudiants.

   On ne peut pas dire qu'un tel courage soit universellement partagé. Loin de là ! Sous les Tropiques, par exemple, on accepte tout et n'importe quoi : même des tontons-macoutes déguisés en vigiles et portant des bracelets électroniques pour soi-disant garder les entrées des campus.

   Tristes Tropiques avait, il est vrai, prophétisé un certain Claude LEVI-STRAUSS...

Pages