Accueil

71 000 hectares de terres restituées à des communautés afrocolombiennes

71 000 hectares de terres restituées à des communautés afrocolombiennes

Bogotá– Un juge  vient de restituer 71 000 hectares de terre à une communauté afrocolombienne dans le sud-ouest du pays selon des informations publiées ce mercredi.

Il s'agit là de la première sentence qui restitue des droits territoriaux à une communauté afrocolombienne appartenant au Conseil Communautaire Renacer Negro de la municipalité de Timbiquí, dans le département de Cauca et au sud-ouest du pays.

La décision judiciaire est en faveur de 510 familles formées par les communautés qui vivent sur le territoire ancestral de Santa María, San José, Coteje, Realito y Piandero, Cheté, El Charco, Mataco, San Miguel et la Fraguar, a expliqué le Conseil Supérieur de la Magistrature dans un communiqué de presse.

La sentence selon le rapport officiel , "reconnait les torts causés à cette population par la présence de groupes armés, l'épandage au glyphosate (sur des cultures illicites) et l'exploitation minière du territoire ancestrale'.

La propriété de la terre en Colombie, un pays de 114 millions d'hectares, a été décrit traditionnellement comme une des causes du conflit armé interne qui dure depuis plus de 50 ans.

Même s'il y a des conradictions quant à la quantité de terres exacte qui a été volée, transférée illégalement ou dépossédée du fait des menaces de groupes armés illégaux --des paramilitaires et narcotrafiquants aux guerrilleros--, on l'estime 'au minimum à deux millions d'hectares, selon le gouvernement, et à plus de six millions selon les organisations non gouvernementales.

Le gouvernement du président Juan Manuel Santos a indiqué que l'objectif est d'inverser cette situation et de faire en sorte que cette terre qui dans le passé fut arrachée suite è des menaces et des fusils, revienne à ses propriétaires légitimes.

Traduit de l'Espagnol par Guy Everard Mbarga http://guyzoducamer.afrikblog.com/

Pages